de l’équation au poisson robot Frederic Boyer #REMARQUABLES

« 

Des chercheurs nantais de l’Institut Mines-Télécom s’inspirent de la nature pour concevoir des robots. Ils planchent notamment sur des poissons-robots capables de sauver Venise.

Il avait débuté des études de biologie et de physique, mais, « à regret », il a dû faire un choix. Frédéric Boyer est rentré en école d’ingénieur, laissant les merveilles de la nature de côté. Temporairement. Car, devenu docteur en robotique, l’homme de 51 ans est revenu à ses premières amours. Dans son laboratoire de l’Institut Mines-Télécom de Nantes, le professeur s’est spécialisé dans le « bio-inspiré »

 »

in

https://www.presseocean.fr/actualite/nantes-quand-les-robots-imitent-les-animaux-26-01-2019-292588?utm_source=po_newsletter-locale&utm_medium=email&utm_campaign=po_nantes_44&utm_content=20190127&vid=2665633

 

albatros

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s